• 1
  • 2
Text Size

The News

Quand l'administration s'en mèle...festival du bonheur de Camprieu

http://a7.idata.over-blog.com/2/35/66/22/okmistral.gifSource OKM nos amis homologuesdu sud :

Nous tenons à exprimer nos regrets auprès des clubs et délégations cerfs-volistes, des partenaires de la manifestation, des institutions impliquées des médias écris et radios qui ont participé à la mise en place de cet événement. Vendredi 20 aout dernier à 18h , une réunion de crise à la demande de la gendarmerie de Trèves s'est déroulée en mairie de Camprieu en présence du Maire de la commune et de son premier adjoint, du Président de l'association coorganisatrice , du capitaine de gendarmerie de Trêves accompagné d'un adjoint et de la sous préfète du Vigan .

L'objet de cette réunion concernait les décisions sécuritaires à prendre suite à un retard de demande d'autorisation administrative en préfecture pour une manifestation publique sur la commune de Camprieu St Sauveur.

Le Président de l'association coorganisatrice à expliqué la nature de la manifestation et l'expertise des exhibitions validées et assurées par la fédération Française de vol libre et confirmées par le Président de la Ligue Languedoc Roussillon de vol libre présent sur les lieux.

 

Les propositions de renforcement sécuritaire des exhibitions ont été proposées dans le détail par le Président de l'association coorganisatrice. Toutes les propositions ont été rejetées et cela malgré une expertise de 34 festivals internationaux dont celui du Cap d'Agde (35000 spectateurs), par l'association Héraultaise OK Mistral.

 

Une première interdiction a été émise par Madame la sous Préfète pour l'animation de baptême en parapente avec un système de treuillage qui devait être encadré par des treuilleurs agréés et des moniteurs brevetés.

Une seconde interdiction a été entérinée pour le vol d'un cerf-volant de 380 m2 et de plus de 25 KG, assimilable selon la représentante de la préfecture à un aéronef et soumis à la réglementation aérienne. Si cette information est validée, cette décision risque de provoquer une révolution dans toutes les grandes organisations festivalières cerf-volistes en France qui accueillent chaque année des centaines de milliers de visiteurs et des milliers de cerfs-volistes et de délégations étrangères.

Une dernière réserve à été émise quand à la dangerosité des lignes de cerfs-volants sur un site public de vol non validé par une commission de la protection civile .

 

Monsieur le maire de Camprieu a aussi été interpellé, sur le plan de circulation qui avait pourtant été dûment élaboré avec des aires de parking mais non validé par la gendarmerie.

En fin de réunion la Sous Préfète à émis un avis défavorable soumis à la discrétion du premier magistrat de la commune en rappelant les conséquences pénales en cas d'incident,  auxquelles s'exposeraient les organisateurs et coorganisateurs de cette manifestation.

 

La décision d'annulation a donc été entérinée par tous les acteurs, mais, une main courante a été établie par la gendarmerie à l'encontre de Michel Trouillet Président du club coorganisateur à l'issue de cette réunion. Cette mesure, très mal comprise par les élus et l'intéressé, a été réalisée en l'absence de la sous préfète.

Tous les acteurs, les cerfs-volistes et les délégations ont alors pris la décision de rester sur les lieux pour expliquer aux habitants et au public la situation et présenter des excuses.

En fin de journée la mairie informait tous les médias et partenaires concernés ainsi que les communes situées avant la montée de l'Aigoual . Il est à noter que ces communes, n'ayant pas toujours les mêmes sensibilités politiques, ont répondu à cet appel immédiatement et sans conditions (la solidarité existe encore !).

 

Le lendemain une proposition préfectorale de mettre à disposition un escadron de gendarmerie pour gérer les visiteurs déçus et non informés à été déclinée par la mairie. (Il aurait été préférable de bénéficier de ces moyens pour gérer une négligence administrative et permettre à cette animation de se dérouler sereinement).

 

La déception causée par cette annulation a été vivement ressentie par la grande majorité des habitants de la communauté de communes de l'Aigoual, réveillant quelques adversités et vieilles colères. Un groupe de villagois a constitué une délégation pour demander aux cerf-volistes de venir faire voler pour leurs enfants et eux mêmes leurs cerfs-volants à titre privé et sur des terrains privés. Après avoir vu des enfants pleurer le vendredi à l'annonce de l'interdiction du "festival du bonheur" et devant la spontanéité des habitants les cerfs-volistes, unanimement et collectivement, ont accédé à cette demande.

Samedi, en présence des propriétaires des terrains proche du lac du Bonheur de Camprieu, de nombreux et spectaculaires cerfs-volants ont pris leur envol devant un public  attiré incidemment par ces cerfs-volants dans le ciel et invités chaleureusement par les hôtes de ce non événement.

 

Cet acte devait constituer un délit et une désobéissance civile inacceptables car les gendarmes, sans commissions rogatoire ni autorisations des propriétaires, ont investit cette propriété privée pour sommer les participants cerfs-volistes de cesser immédiatement leurs envols. Personne n'a accepté d'obtempérer, il s'en est suivi une séance de photos des 2 parties qui devait se solder, du côté des forces de l'ordre, par l'investissement de la mairie et des outils informatiques sans autorisation du maire.

 

L'intention était de démontrer que les cerfs-volants au bout de leurs lignes volaient sur des zones non privées et qu'il y avait là une infraction aux recommandations préfectorales. Cette affaire , sans l'intervention ferme du maire auprès de la sous préfecture, aurait très bien pu se terminer, par une mise en examen du Président de l'association et peut être sa mise en garde à vue.

Un paradoxe quand on connait les antécédents de cette personnalité du vol libre, connue pour ses encagement humanistes auprès de milliers d'enfants, de familles et de personnes fragilisées auxquelles il fait découvrir depuis 25 années tous les aspects des arts et des sports volants.

 

Un manque de discernement qui aurait pu, cette fois, déclencher des réactions vives et incontrôlables C'était sans compter sur la sagesse des cévenols de cette communauté de l'Aigoual, dont l'histoire rebelle a permis de reboiser avec des millions d'arbres un massif dévasté en sauvant ainsi Valleraugue et des villages en contrebas .

 

Un fait divers qui mets l'accent sur la notion de service public qui concerne aussi les missions régaliennes de maintien de l'ordre qui ne peuvent s'appliquer sans sagesse, discernement et écoute des acteurs de la vie économique ,festive,  artistique, sportive et sociale qui sont aussi des interlocuteurs essentiels au maintien de la cohésion sociale de notre pays.

 

A Camprieu une dynamique qui devait s'ouvrir vers  un festival des arts et sports du vent, source de développement local , est morte née. Le "chahutage" des organisateurs et des partenaires ne restera pas sans suites ni traumatismes.

Partager sur :

Recherche

Le cancer dont l'homme, ce grand scientifique, cherche en vain à percer les secrets alors que, Dieu merci, il a triomphalement percé ceux de la machine à sécher le linge et ceux de l'action du vent sur les cerfs-volants.
Jacques Sternberg

Festival du Parc des îles

Image au hasard

453860921_35093b9ed5_o.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 100 invités et aucun membre en ligne