• 1
  • 2
Text Size

Les coutures....

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

c Gros plan (3)
La couture droite : Couture de base, exécutée par toute machine, La couture zig-zag , ou encore Le zig-zag trois points n'auront plus de secret pour vous....

DIFFERENTS TYPES DE COUTURES

Trois types de coutures seront ensuite utilisées

La couture droite

Couture de base, exécutée par toute machine, facile à coudre et découdre.

De tenue moyenne, elle doit souvent être doublée car elle répartit mal les efforts sur le tissu (dessin n06).

La couture zig-zag

Effectuée par de nombreuses machines à coudre. Un peu plus difficile à maîtriser que le point droit, facile à découdre, mais de bonne tenue.

Elle répartit mieux les efforts sur le tissu. Très intéressante à associer avec la couture droite.

Le zig-zag trois points

Disponible sur peu de machines. La couture idéale en quelque sorte. Très bonne répartition des efforts. Plus difficile à coudre, mais presque impossible à découdre, elle permet des ourlets plus simples car elle empêche le tissu de s’effilocher.

 


c Gros plan (2)

 

 

 

Les différnets modes d'assemblages :

La couture à plat :

L'image “http://bscv.free.fr/trucs/couture_plat/induction.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Simple à réaliser, c'est une couture précise, mais qui n'est pas très esthétique, vue de près (en l'air, à 30 mètres c'est autre chose...). Gros avantage : cette couture passe très bien en courbes. Autre désavantage : les bords des pièces sont visibles et peuvent s'effilocher avec le temps, si on n'a pas pris la précaution de découper à chaud le spi.

Les deux pièces sont superposées dans leur position définitive, préassemblées si nécessaires (collage) puis cousues entre elles au point droit (1 ou 2 lignes de couture) et/ou zig zag.

Voir aussi le très bon site de Jean-Paul http://bscv.free.fr/trucs/couture_plat/couture.htm 

La couture à l'anglaise : comment faire des finitions propres sur un tissu voile dont l'effilochage se voit par transparence ?

La solution est la couture anglaise ! il faut simplement coudre deux fois de suite dans un ordre précis...

Il s'agit d'une technique servant à assembler deux panneaux, de façon à ce que les bords de chacun des panneaux se retrouvent dans l'ourlet de l'autre. Cette technique permet d'empêcher ces bords de s'effilocher. Ce genre de couture est assez simple à faire si les coutures sont droites, difficile à manier pour les coutures courbes et requiert alors de la pratique, mais permet d'avoir une très belle finition, vue de près.

La pièce du dessous est retournée sous la pièce du dessus, les deux bords étant du même côté. Une première couture au point droit est réalisée avec soins (elle conditionne la précision de l'assemblage). La pièce du dessous est remise dans sa position définitive, puis un ourlet est réalisé en repliant 2 fois la marge de l'ourlet. Une couture (zig zag le plus souvent) est réalisée sur l'ourlet.

 

b L'arche de Alan et Peter AKF Team testée par les cerfvolistes Anglais, Belges et Hollandais-19

 
Etapes de réalisation :

  1. au moment de couper, prévoir 2cm de surplus de coutures
  2. coudre les pièces du vêtement ENVERS contre ENVERS à 1cm du bord
  3. ensuite retourner, repasser pour aplatir la couture (comme d'habitude), recouper les suplus bien nets à 5mm.
  4. puis coudre à nouveau les pièces du vêtement ENDROIT contre ENDROIT à 1cm de la 1ère couture, les surplus se trouvent alors emprisonnés dans un petit bourrelet.

Voilà le résultat:

ici on voit l'intérieur du vêtement : le surplus de couture est enfermé dans le petit bourrelet de tissu (et l'ourlet est roulotté)

couture_anglaise21

Ici on voit bien que le dos du vêtement est en une seule épaisseur (à gauche) et le devant en 2 épaisseurs (à droite) pour plus de discrétion...

Une autre vue:

couture_anglaise3

Et ici la vue en coupe ! les surplus de coutures sont en sandwich à l'intérieur de la couture anglaise :

couture_anglaise1

 Voir aussi le très bon site de Jean-Paul

 

PREPARATION DU PLAN DE TRAVAIL

Mettre le vase de grand mère au grenier pour récupérer la table du salon.

2: Recouvrir la table d’une feuille de contreplaque d’au moins 5 mm d’épaisseur. Ceci pour ne pas brûler le vernis.

3: Rassembler: tissu.

PRECAUTIONS

Travaillez sur un tissu défroissé. Si vous avez récupéré du tissu de spi chiffonné. ne le repassez pas Roulez-le serré sur une baguette en bois et laissez-le reposer queques semaines.

Tracez avec un crayon gras, très précisément votre plan sur le tissu.

Prenez votre temps, pensez au tissu nécessaire aux ourlets, fourreaux, renforts, etc

Réfléchissez à l’ordre dans lequel vous allez réaliser les coutures.

Préparez votre travail en fixant régulièrement vos ourlets, fourreaux, et autres avec des épingles. Les toiles de spi sont des tissus assez glissants et ces précautions ne sont pas superflues.

Fixer le tissus avec les punaises.

Respecter le droit fil

Tracer tout autour de votre patron ou gabarit avec le crayon gras.

Prendre une réglette, la plaquer contre le gabarit et couper avec le fer chaud.

La marge de 1 cm servira à faire les coutures (dessin no3)

LA PREMIERE COUTURE

Prendre une pièce de tissus et la poser sur l’autre morceau.

Bien faire correspondre les trais et fixer avec des épingles tous les 3 à 4 cm

Faire une couture droite sur le trait.

Vérifier la tension de votre fil avant de coudre. Pour cela, prendre une chute de tissu et faire un essai.

Régler la longueur des points sur 5 ou 6 cm. Pour réussir une bonne couture il ne faut pas forcer le tissu mais l’accompagner en le maintenant bien à plat.

La qualité de votre CV dépendra de la qualité des coutures.

- Répéter l’opération avec l’autre coté et réunir les deux pièces entre elles.

Les morceaux sont réunis et nous allons finir les coutures.

Mettre le tissu bien à plat, plier les deux excédents de tissus (de 1 cm qui servent pour l'ourlet) et faire une couture droite prèsdu bord. Répéter l’opération pour toutes les coutures.

- L’ourlet de bord de fuite est traité de la même façon.

Il faut aussi penser à découper et renforcer les ouvertures. Celles ci peuvent être juste percés avec une pointe chauffée.

Ou avec le fer à souder. Les pièces de renfort, sont aussi coupées à chaud.

Poser ces pièces de renforts sur le tissus et les coudre à ce dernier.

 

COUDRE ET FABRIQUER LE NEZ

il faut maintenant renforcer le nez du CV car c’est la partie la plus exposée aux chocs. Nous allons la recouvrir de sangle (la solution économique est de récupérer un bout de ceinture de sécurité chez un casseur)

Prendre un morceau de sangle de 20 cm. Le plier en deux dans la largeur, poser le nez du CV dessus et tracer. Couper à chaud à 5 mm à l’extérieur des traits. Glisser le nez du CV à l’intérieur, faire une couture de chaque coté et deux autres au centre.

ATTENTION !

Votre machine aura certainement du mal à coudre la sangle.

Ne la forcez pas. Il vaut mieux faire une couture à la main que casser sa machine !

 

Voir aussi : Choisir une voilure / les divers types...

Partager sur :

Recherche

Les hommes, ma chère, c'est comme les cerfs-volants, plus on leur rend de corde, plus on les tient.
Alexandre Dumas, fils

Festival du Parc des îles

Image au hasard

www.miztral.com_047 Rangement.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 47 invités et aucun membre en ligne