• 1
  • 2
Text Size

Choisir des lignes pour un cerf-volant

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

L'image “ ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Les lignes sont le lien indispensable entre le cerfvoliste et son appareil. Mais il est essentiel de bien les choisir cordes lignes non appropriées est aussi préjudiciable au vol qu’un mauvais bridage. Avant toute chose, il fout savoir que les principaux critères de sélection de lignes sont:

Pour les dirigeables à deux lignes :

• élasticité : elle doit être proche de zéro, le pilotage est ainsi plus agréable et précis.

• diamètre : le plus fin possible pour offrir moins de prise au vent.

Pour les statiques à une ligne

• élasticité : moyenne, le phénomène d’auto pompage par lavent étant ici apprécié

Voir aussi

Les lignes de retenue pour cerf-volants / la Polysaga

Préparer ses lignes de cerf-volant acrobatique

Réparer ses lignes de cerf-volant acrobatique

Les différents types de lignes en détails

Sac de noeuds...

Les lignes sont le lien indispensable entre le cerfvoliste et son appareil. Mais il est essentiel de bien les choisir cordes lignes non appropriées est aussi préjudiciable au vol qu’un mauvais bridage. Avant toute chose, il fout savoir que les principaux critères de sélection de lignes sont:

L'image “http://www.cerf-volant.ch/shop/images/Henrys_ficelle_st.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Pour les dirigeables à deux lignes :

• élasticité : elle doit être proche de zéro, le pilotage est ainsi plus agréable et précis.

• diamètre : le plus fin possible pour offrir moins de prise au vent.

Pour les statiques à une ligne

• élasticité : moyenne, le phénomène d’auto pompage par lavent étant ici apprécié

• diamètre : assez important, en rapport avec la superficie de l’appareil. La ligne doit pouvoir résister à un coup de vent imprévu car si avec un dirigeable on peut s’échapper rapidement sur les cotés, cela n’est guère possible avec un statique.

LA CHASSE AU GROS

Nous voyons souvent sur les terrains des cerfvolistes pilotant avec des lignes "Polyéthylène Haute Ténacité (Topline, Spectra, Dynema) surdimensionnèes (135kg, voire 165kg). Pour le vol un solo, des lignes de 70kg suffisent largement pour 95% des appareils pilotables. Au besoin, un jeu de 90kg de secours suffit à pallier à d’éventuels coups de vents forts à très forts.

Pour le vol un team, il faut s’équiper an pointure supérieure, c’est à dire: 90kg pour vent faible à moyen et 110kg pour vent fort à très fort.

Pour savoir si vos lignes sont adaptées à votre cerf-volant, observez-le bien un vol.

Si pour effectuer un virage vos mains sont très éloignées l’une de l’autre, c’est que vos cordes sont trop élastiques. Par contre, si vous utilisez de bonnes lignes polyéthylène haute ténacité) et que lors des évolutions du CV, une ou les deux cordes fléchissent sur une longueur importante, c’est qu’elles sont trop grosses. Passez alors à une ou deux pointures un dessous. Il faut se rappeler que c’est par petit vent que les défauts des appareils ressortent le mieux, ceux des lignes compris.

Quelle longueur utiliser pour un dirigeable à deux fils?

Une longueur de deux fois 45 m est largement suffisante pour une utilisation courante, y compris la compétition individuelle ou par équipe. t) fout garder un mémoire que plus on allonge les cordes, plus le temps de réponse est grand, l’élasticité de la corde augmentant avec la distance.

D’autre part, évaluer avec dus petites longueurs (15 m et moins), demande une virtuosité de geste bien vite éprouvante et de plus, le champs d’évolution du CV est trop étroit.

L’idéal serait de 20 a 40m.

Il fout cependant faire une exception pour les pratiques dérivées tels la l’aquaplanie, le flysurf, le saut, etc. pour lesquelles une longueur de 2 x 100 m permet de doubler la distance parcourue par l’appareil et ainsi laisser du temps au pilote d’assurer son équilibre et s’occuper de son environnement.

LA TECHNIQUE AU BOUT DU FIL

L'image “http://www.cerf-volant.ch/shop/images/ficelle02.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Les lignes pour cerfs-volants se classent un quatre catégories

  • Polyéthylène Haute Ténacité ( est blanc et dégage une odeur de cire en brûlant.). Appellations commerciales: Spectra, Dynema, Topline
  • Aramides ( ne brûlent pas (point de fusion > 400°c).) Appellations commerciales : Kevlar, Twaron, Technora, Super Aram, etc.
  • Polyester / (brûle en dégageant une flamme noire.). Appellations commerciales : Tergal, Dacron, Trevira
  • Polyamide (qui est utilisé pour la couverture par certains fabriquants) : fumée blanche et odeur de céleri. Appellations commerciales : Nylon la plupart du temps.

Approximativement et sans beaucoup d’erreur, l’on peut dire que la résistance à la rupture est la même pour les cordes suivantes

    1. Polyéthylène H. de diamètre 2 mm
    2. Aramide de diamètre 4 mm
    3. Polyester de diamètre 6 mm.

LE POLYETHYLENE HAUTE TENACITE

L'image “http://www.rodenas.fr/imgs/3/ima_ficelpolypro.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Il représente ce qui se fait de mieux actuellement pour l'acrobatique, mais ..son prix est assez élevé (100 à 300 frs les 2 x 50 m,selon la grosseur).

De port su texture, le coulissement des cordes entre elles est optimum lors dus figures, mais revers de la médaille, les noeuds glissent. Ils est donc impératif de gainer les hauts des lignes dès l’achat.

Il possède la plus faible élasticité (2% environ). Sa remarquable résistance aux méfaits des rayons ultraviolets lui donne une bonne durabilité dans le temps. Son défaut principal réside dans le fait que lors de croisement avec d’autres types de cordes, il est le premier à se rompre à cause de son point de fusion très bas (120°C). Si vous évoluer avec ce type de lignes, assurez vous que les pilotes qui vous côtoient en possèdent également sinon il vaut mieux aller voler plus loin. Il faut savoir que deux cordes qui travaillent un frottement souffrent beaucoup mains qu’en cisaillement. Si accidentellement vos lignes s’emmêlent avec d’autres vous avez deux solutions pour limiter la casse

• vous rapprocher rapidement de l’autre pilote

• lâcher vos poignées.

Par expérience, la deuxième solution est la plus rapide et la plus efficace pour sauvegarder ses cordes. Cela peut paraître bizarre, mais sachez que c’est toujours la plus petite ligne qui coupe la grosse lors de croisements un cisaillement.

Un point sur les appelations commerciales :

Le Spectra est diffusé aux US et Canada, son frère jumeau, le Dyneema est diffusé en Europe, les deux possèdent des caractéristiques similaires. Ce sont tous les deux des polyéthylènes de haut module d'élasticité.

Le spectra s'allonge moins, est plus solide, résiste mieux aux UV et à la flexion que le Kevlar… la fibre presque parfaite !

Le dyneema a un module d'élasticité très important (= il est très résistant à l'étirement) mais présente un phénomène de fluage : sous tension forte et constante, il se déforme et s'allonge. C'est pour cela qu'il est généralement conseillé de procéder à un pré-étirage des lignes pour éviter d'avoir à remesurer les lignes après quelques temps d'utilisation.
Le dyneema présente une bonne durée de vie : il résiste bien à la flexion, aux UV, à l'abrasion et aux agressions chimiques (la plupart des acides et bases, mais pas à l'eau de Javel).

Le Dyneema (et le Spectra) est de très loin le plus utilisé pour le bridage des voiles de traction, ainsi que les lignes de puissance ou freins. Résistant aux agressions, il n'est pas impératif qu'il soit gainé.

Résumé des caractéristiques du Spectra

Module d'élasticité (gr/denier) : 1150
Tenacité (gr/denier) : 33
Résistance à la flexion (% de perte de tenacité initiale après 60 cycles de flexion) : 0 (c'est à dire bonne résistance)
Résistance aux UV (nb de mois nécessaire pour perte de 50 % de tenacité) : 6
Densité :0,99
Elongation au point de rupture (%) : 2,7
Point de fusion : 147 ° celsius.

LES ARAMIDES (entre autre kevlar)

L'image “http://img.directindustry.fr/images_di/photo-p/99050.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Le chef de fil est le Kevlar (encore une découverte de DuPont de Nemours...), qui est est la plus ancienne et la principale fibre de la famille des aramides sur le marché. Le terme de Kevlar est parfois utilisé abusivement comme terme générique pour décrire des fibres aramides.

Plusieurs « versions » du Kevlar ont été developpées : notamment le K-29 et le K-49 (module d'élasticité double de celui du K-29, mais moindre résistance en flexion). D'autres aramides sont utilisées comme le superaram de Cousin.

Ils sont presque toujours gainés. Les lignes un Kevlar se trouvent généralement sous deux formes:

• le Kevlar tressé, assez élastique, qu’il convient de réserver aux statiques

• le Kevlar non tressé qui peut servir aux dirigeables (élasticité de 4% environ). Le point de fusion très élevé (400°C) de ce type de lignes un fait la terreur des autres cerfvolistes, par contre leur durée de vie est assez limitée face aux rayons UV. Il est bon de rappeler également que la gaine qui recouvre l’ému de Kevlar est hyper abrasive et présente un réel danger pour les spectateurs et les autres cervolistes. Ne volez ainsi pas au raz des pâquerettes, vous éviterez ainsi tous accidents.

L'image “http://www.cordagesgautier.com/photos/produits/dyneema.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Le kevlar est peu extensible, il est très résistant en traction (haute ténacité). Il est nettement moins résistant aux UV (le changement de couleur des premiers Kevlar, originellement jaunes d'or et qui passent au marron sous l'effet des UV est un indice intéressant), à l'abrasion et la flexion que le polyester qui lui sert de gaine. Par rapport au Dyneema, il a l'avantage de ne pas présenter de fluage, mais est plus sensible à la flexion (perte de résistance au niveau des noeuds).

Les brides aramides gainées polyester peuvent être utilisés pour le suspentage des voiles de traction, leur utilisation comme lignes de puissance ou freins est dangereuse (trop solide, coupant en cas d'accidents).

Résumé des propriétés du KEVLAR 29
Module d'élasticité (gr/denier) : 550 (K49 : 885)
Tenacité (gr/denier) : 23 (K49 : 24)
Résistance à la flexion (% de perte de tenacité initiale après 60 cycles de flexion) : 25 (K49 : 30)
Résistance aux UV (nb de mois nécessaire pour perte de 50 % de tenacité) : 3
Densité : 1,46
Elongation au point de rupture (%) : 2,2 (K49 :1,3)
Point de fusion : 427 ° celsius

Voir aussi pour plus d'infos : Les lignes de retenue pour cerf-volants / la Polysaga

LE POLYESTER

Image ExempleII accompagne presque toujours les cerfs-volants vendus fils compris, dans la gamme des bas à moyens prix.

L’élasticité du polyester est assez importante (10% environ) et son point de fusion à 260°C lui confère une banne solidité.

Sa résistance aux rayons UV est bonne et dans un diamètre adapté, il convient parfaitement aux (statiques.

Lors du choix, il faut écarter les cordes torsadées, et leur préférer les cordes tressées.

LES POLYAMIDES / NYLON

Image Exemple

Ils équipent lus cerfs-volants de petits prix (50 frs environ). L’élasticité importante (15% et pies), la température de fusion assez base 12200) et la mauvaise tenue aux rayons UV doivent vous inciter à abandonner ce type de lignes pour vos appareils ... si vous y tenez.

(e qui suit est important et concerne lus dirigeables. La Palisse aurait dit "la ligne droite doit avoir la même longueur que la gauche, et vice versa Cette notion élémentaire dans l’absolu peut s'avérer faussée dans la réalité à cause notamment du la notion de "pré étirement".

La réelle langueur dus lignes se mesure après étirement de celles-ci. Aussi, même si les lignes que vous venez d’acquérir sont données pour pré étirées, déroulez les quand même dans leur entier, attachez les à un point fixe attirez progressivement plusieurs fois. Elles prendront ainsi leur longueur définitive et ne devrait guère bouger par la suite.

La recherche sur les cordes est assez difficile. dans le commerce traditionnel, l’information que l’on reçoit est succincte. Diamètre de la corde et poids à la rupture sont généralement inconnus. Sinon, ce poids à la rupture est-il donné pour une ficelle avec ou sans noeuds ? Si c’est avec, le vrai poids de rupture se situe un dessous, car un noeud peut faire perdre presque la moitié de poids annoncé.

Heureusement, actuellement lus magasins spécialisés offrent une sélection et un choix importants, avec parfois un prime dus conseils pratiques avisés et judicieux.

Le Polyester & Polyamide/Nylon :

Si ces deux matières sont utilisées sous forme de tissu pour les voiles de traction, pour le bridage, c'est autre chose...
Le nylon est déconseillé pour la réalisation de bridage de voiles de traction : en effet il est trop extensible : le bridage se déforme en tension, ce qui est du plus mauvais effet (on l'utilise parfois pour des cerfs volants statiques). Le même problème se pose pour son utilisation en lignes de cerf volant.

Le polyester ("Dacron") est parfois utilisé non gainé pour le bridage, il est moins élastique que le nylon, mais encore un peu trop. L'avantage est qu'il coûte relativement peu cher, certains l'aiment bien parce que généralement le coeur de la bride est creux et que l'on peut facilement réaliser des épissures avec.

En fait, le polyester est surtout utilisé pour la couverture des brides gainées : car il est beaucoup plus résistant au agressions (UV, sel, abrasion) que le Dyneema ou le Kevlar qui sont utilisés pour l'âme.

Partager sur :

Recherche

L'art est toujours le résultat d'une contrainte. Croire qu'il s'élève d'autant plus haut qu'il est plus libre, c'est croire que ce qui retient le cerf-volant de monter, c'est sa corde.
André Gide

Festival du Parc des îles

Image au hasard

www.miztral.com_117Exposition.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 233 invités et aucun membre en ligne