• 1
  • 2
Text Size

L' Alumiznium - Systéme lumineux pour vol de nuit

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Emmanuel Lecompte 3Quelque part dans le noir, quelque part sur la plage, au loin une lueur s'est levée...

Après le MIZTRON(r) et les bippers psychédéliques, une nouvelle génération de systèmes pour le vol de nuit est née.. L'Alumiznium en fait partie; très simple de fabrication il donne trés bien dans l'oscurité !... Nous n'emploierons dans ce montage aucun nouveau composant par rapport aux circuits publiés antérieurement, aussi pour vous rappeler les caractéristiques de chaque composant, nous vous invitons à consulter la dernière page du miztral de Décembre 1995 (le miztral est notre bulletin de liaison)

 

L'Alumiznium est une production du cerf-volant club MIZTRAL toute commercialisation du système est totalement interdite. (Ce système a été créé par des cerfvolistes pour des cerfvolistes sans aucun but commercial) Nous vous remercions donc de respecter notre optique; nous vous autorisons cependant à le fabriquer à des fins personnelles, vous pouvez aussi redistribuer le plan à des amis. (indiquez en alors simplement la source)

L'alumiznium est un système lumineux pour le vol de nuit qui permet de voler... la nuit !....

Et oui avec ce système vos nuits d'été seront plus longues... Le système électronique est simple et facile à réaliser, même si vous n'êtes pas un électronicien branché, avec un simple fer à souder et après avoir lu une bonne centaine de fois nos explications; vous n'aurez aucun problème à réaliser ce petit montage...

Ce dernier est composé d'un Circuit Intégré (CI), de 6 résistances , 1 condensateur, de 2 transistors,du nombre de diodes que vous désirez et, peut être alimenté avec plusieurs types de batteries différentes.Le principe de base est très simple et permet de faire clignoter 2 guirlandes de X diodes alternativement. Le CI génère une tension créneau, qui alimente donc une fois la guirlande 1 puis une fois la guirlande 2 , grâce aux 2 transistors,et ainsi de suite ...

C.I. NE555

R1=470 K Ohms R2=220 K Ohms

R3=R4=1 K Ohm

R5=R6=(5-VLed*)/(Int.Led)

VLed=Tension nécessaire pour l'allumage de la diode. (rouge=1,25 V verte=1,75 V à 2,2 V)

Int.Led=(intensité nécessaire pour l'allumage d'une diode) multipliée par le nombre de diodes sur la guirlande concernée.

C1=2.2 mF

T1=T2=BD139

T =Transistor / C.I.= Circuit Intégré / R = Résistance

 

Et ça c'est quoi ?

 

Et oui, c'est bien beau de faire de beaux schémas, mais il serait peut-être utile de rappeler la fonction, le brochage et les particularités des composants que nous utilisons dans le montage .

 

 

La Résistance.

Composée de carbone, elle a pour fonction de limiter le passage du courant électrique.Nous utilisons essentiellement ce composant pour générer des potentiels autres que ceux de l'alimentation, et par exemple protéger les diodes d'une intensité trop importante.Dépourvue de polarité, la résistance n'a pas d'orientation de câblage particulière. Notons que sa valeur ohmique n'est pas indiquée en clair mais repérée par des bagues de couleurs.

 

 

Le Condensateur

Celui utilisé dans notre montage doit être alimenté suivant une polarité précise.Le boitier cylindrique comporte à cet effet une gorge, placée près de l'une des extrémités,et indiquant le pôle positif.

 

 

 

La Diode L.E.D. ou encore D.E.L.

C'est le plus simple des composants dits non linéaires.Le coeur de la diode est un cristal de silicium sur lequel est réalisée une jonction.Localement, des impuretés ont été logées dans le cristal de manière à créer une zone excédentaire en électrons, et une autre déficitaire. Ce déséquilibre électronique a pour effet de laisser le courant traverser la frontière séparant les deux zones dans un sens, mais pas dans l'autre.La patte la plus longue vers le pôle + .

 

 

Le Transistor

Tout comme la diode, le transistor fonctionne sur un modèle composé de silicium. Ici ce n'est pas une jonction mais deux qui sont créées Ce composant est un amplificateur de courant. Il possède trois électrodes : le collecteur , la base et l'émetteur. Le courant qui traverse le circuit base-émetteur et celui traversant le circuit émeteur-collecteur seront proportionnels l'un à l'autre, et leur rapport correspond au facteur d'amplification du transistor. Suivant la puissance qu'ils sont capables de supporter, les transistors sont proposés sous différents boîtiers. Parfois ils possèdent un radiateur.

 

 

 

Le CI ou Circuit Intégré

Il s'agit tout simplement d'assemblage sur un même substrat de silicium, d'un grand nombre de transistors et de quelques autres composants,tels que diodes ou résistances. Une série de broches dépassent de chaque côté de son boîtier. L'une des extrémités est équipée d'une encoche. En plaçant cette encoche vers le haut, les contacts seront numérotés en tournant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. La broche N°1 est celle placée en haut immédiatement à la gauche de l'encoche. Lors du câblage il faudra toujours prendre grand soin de respecter l'orientation du CI, sous peine de le détruire dès la mise sous tension de la réalisation .

 

 

 

Partager sur :

Recherche

Le cancer dont l'homme, ce grand scientifique, cherche en vain à percer les secrets alors que, Dieu merci, il a triomphalement percé ceux de la machine à sécher le linge et ceux de l'action du vent sur les cerfs-volants.
Jacques Sternberg

Festival du Parc des îles

Image au hasard

www.miztral.com_Festival_d_Hardelot_2007_Sylvie_Perry_1er_Prix_Troph%E9e_Creation_Plats_neptune_big.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 50 invités et aucun membre en ligne