• 1
  • 2

Le Pelibox

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

 Le PLI. ou Pelybox est un cerf-volant de type cellulaire inventé par Peter Lynn en Nouvelle-Zélande.

Ce cerf-volant répond à des caractéristiques techniques très précises car en Nouvelle-Zélande il est Fréquent de rencontrer des conditions aérologiques extrêmes et des vents de plus de 100 km/h sont monnaie courante.

Une variation très saisissante est le caisson pely, autrement connu comme le Tri-D, qui se compose de triangles isocèles. Le nom se tire de l’inventeur Néo Zélandais, Peter Lynn. Par rapport au cerf-volant à caisson, cette conception économise le poids de deux des quatre longerons à coute d’une partie de la superficie de la voilure. Le croquis ci-joint est d’une de trois cellules parce que, après quelques essais manquées à la dessiner, je me suis emballé. Alors que j’en ai construit, elle s’est avérée décevante à cause d’une forte instabilité. La version normale de deux cellules vole bien sans bride et avec le fil de retenu collé au fond de la première cellule, alors qu’on a cité Peter Lynn à constater qu’une bride de trois jambes marche mieux, les deux attachés aux bouts du longeron en avant et la troisième au fond de la cellule derrière.

Une esquisse d’un pely est disponible, ou on peut consulter Eden. Voici un cliché de deux ensembles à Fanø 95.

 

Les services météorologiques du pays, confrontés aux difficultés de prises de mesures par ballons-sondes, ont pensé à l’utilisation du cerf-volant pour ce type de travaux. Peter Lynn, consulté pour l’occasion, à conçu le PLI, que nous vous proposons dans cet atelier

Le Pelybox est un cerf-volant exceptionnel. L’innovation réside dans simplicité de conception et de réalisation, la répartition des forces sur la voilure et la membrure en font un volateur capable d’encaisser des vents de tempête à 1 20 km/h.

Son rapport surface/force étant d’un rendement important il convient d’adapter les dimensions de l’engin aux capacités physiques de son utilisateur (un PLI, de 3 m d’envergure a, au cours d’une animation à Montpellier et par fort mistral, emporté la cage de buts en tubes d’acier de ø 100 à laquelle il était amarré.)

Nous vous proposons donc ici un PLI. de 2100 d’envergure qui développera une force de 5 à 30 kg par vents de 30 à 100km/h.

Ce cerf-volant sera un compagnon idéal pour des animations sur des sites à aérologie difficile (immeubles, turbulences, vents forts et irréguliers). Sa force et sa stabilité permettent le transport de manches, d’appareils photo ou vidéo et autres navettes sur son fil de retenue.

2 bandes de spi de 1700 mm x 45 mm en 80 g/m2.

1 2 demi-cercles de ø 100 mm en

mylar tramé spectra ou dacron.

12 1/4 de cercles de ø 100 mm en

mylar tramé spectra ou dacron.

12 sangles de 10 mm x 100

100 cm de sandow ø mm.

50 cm de tube iro ø 12 mm (tube PVC électrique).

4 tubes carbone de e 10 mm x 2100 au 6 longueurs de ramin ø 10 x 2000 mm.

2 brides en polyamide tressé de 1 20

kg et de 6000 mm de longueur.

Une corde de retenue recommandée: 120à 180 k9.

Un fer à souder.

Une machine à coudre avec aiguille jersey de 100.

Une régie métallique plate.

Un bristol pour protéger les tables lors de la découpe des panneaux de spi.

12 rectangles de spi de 61 x 31 40, 60 ou 80 g/m2.

 

 

 


 

 

 


 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

Partager sur :

Recherche

Si l’on réussit à convaincre les magasins de cerfs-volants, que la mode est finie ils vont peut-être baisser le prix des matériaux (;o)))

Festival du Parc des îles

Image au hasard

www.miztral.com_Festival_d_Hardelot_2007_Sylvie_Perry_1er_Prix_Troph%E9e_Creation_Plats_neptune_big.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 29 invités et aucun membre en ligne