• 1
  • 2
Text Size

Choisir une voilure / les divers types...

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

c Gros plan (3)A priori, tout tissu léger, résistant, et non perméable à l'air convient. Bien qu'une légère porosité, surtout pour certains modèles, ne soit par à rejeter, la porosité allant souvent de pair avec une certaine souplesse. Nous trouvons donc là, nombre de tissus synthétiques modernes, mais aussi le plastique, papier ou mylar...

A l'origine, la carcasse du cerf-volant (souvent faite de jonc flexible de bambou) était recouverte d'un papier léger et très résistant (papier japonais, papier de riz ou papier de soie).

Bien plus tard, les cerfvolistes utiliseront pour les confectionner des toiles de coton... Au vingtième siècle, le cerf-volant profitera des progrès technologiques, et l'on utilisera d'abord des voiles de Nylon, puis de Spinaker(la même matière qui pour le parapentes, ou les Spi de bateaux), et enfin le mylar (film polymère-plastique). Les études menées alors sur l'ensemble des matériaux composites permettront d'utiliser des tissus toujours plus technique... Ces innovations permettent ainsi aujourd'hui d'obtenir des cerfs-volants capables de voler par vents faibles (puisque très légers)...

 

c Gros plan (2)

Les voilures tissées :

QU’EST-CE QU’UN TISSU?

Sortons notre mouchoir, munissons nous dune loupe et examinons-le (dessin n01).

 

 

 

Nous voyons des fils se croiser à angle droit, passant dessus, dessous, dessus, dessous, etc.

Ce sont les fils de trame et de chaîne qui se croisent.


Si nous tirons sur notre mouchoir en le tenant par deux côtés opposés, dans le sens du droit-fil, nous ne noterons pas de grande déformation (dessin n02).

Maintenant par deux coins opposés, nous observons une déformation importante du tissu c’est le biais (dessin n03).

Comme pour les voiles des bateaux, on fera en sorte de disposer le droit-fil dans le sens de l’effort pour éviter au tissu de se déformer sous la pression du vent (dessin N°4)

Le sens du fil est généralement indiqué sur les plans.

 

 

Un tissu est principalement caractérisé par son élasticité, son poids, sa resistance à la traction/dechirement et flexion, sa porosite (débit d'air possible à travers une surface donnée de tissu et est exprimée en litres par m² et par minutes), sa sensibilité aux interractions exterieures (agent chimiques, UV).

Le Nylon (polyamide) a par exemple une tenacité légerment superieure au polyester, mais le polyester est moins élastique que ce dernier...

Le Spinaker : Un grand classique (Polyamide=Nylon ou Polyester)

 

http://miztral.free.fr/wwj/images/ICAREX_m.jpgUne grande partie des cerfs-volants sont fabriqués en toile de spinnaker.

C’est un polyamide (Nylon), ou un Polyester tramé (le tissu est tramé - petits carreaux) qui a subi divers traitements après tissage (teinture, calandrage, etc).

Le polyamide, qui date de 1932, n’est utilisé dans la fabrication des voiles de bateaux que depuis la fin de la guerre.
Ce tissu a ainsi été appelée "spi" (ou encore
"ripstop") car ce tissu sert en marine pour façonner la voile du spinnaker.

Le nylon est plus léger que le polyester, plus élastique mais aussi plus résistant à la déchirure et en traction.
Il est moins résistant que le polyester aux UV et aux produits chimiques.

Le polyamide absorbe l’eau et peut être attaqué par les moisissures; celles-ci disparaissent au lavage à l’eau tiède. Séchez donc vos cerfs-volants avant de les ranger pour longtemps.Le polyamide, comme le polyester, est sensible aux rayons ultraviolets. Cette toile est légère et très résistante, peu perméable à l’air, peu déformable, elle permet toutes les fantaisies de couleur. Tissu translucide, il permet de jouer également sur les effets de lumière.

Solide, conçu pour affronter le vent, il convient donc très bien pour la fabrication des cerfs-volants. Il reste très "raide", ce qui lui donne une priorité dans la confection des cerfs-volants sans armatures type Parafoil.

 

d Euh.........c'est quoi....


 

Les Nylons par leurs constructions facilitent la tenue des voiles dans leur temps car ils sont particulièrement souples, solides et stables. De plus ils sont renforcés dans la chaîne qui est le sens de contrôle des efforts principaux. Certains fabriquant ont développé leur gamme et ajoutent à des tissages de nouvelles techniques d'enduction, ainsi tissu gagne parfois en stabilité et bénéficie d'un excellent contrôle de son biais, ce qui permet d'éviter des déformations et les rétrécissements.

Le plus souvent utilisé est le Ripstop Nylon avec quelques marques bien connues :

 Chikara de la marque Toray Nylon en double induction polyuréthane / Bonne tenue de couleur, peu d'étirement et résistance à l'humidité. Sa qualité facilite la couture car il est peu élastique / généralement en 41g/m² en 155cm de large.

Mirai, toujours chez Toray cette voile est un spi premier prix avec un bon rapport solidité/enduction/couleur. Il s'agit d'un Nylon / simple enduction polyuréthane48g/m² en largeur 155cm

Carrington K42 de Toray Nylon en 150cm (production arrétée)

Kitex de NCV-Porcher :

Porcher Marine c'est un spi Nylon de bonne qualité économique pour vos fabrication en 44g/m² et largeur 157cm. Double enduction, bonne tenue à l'humidité et à la déformation.Mais attention, selon les arrivage, les couleurs et la texture peuvent varier.

AIRX de Bainbridge

Polyant de Dimension Polyan /  Polyester, spinnakers particulièrement véloces dans certaines conditions. Ce sont avant tout les fils de polyester qui résistent à l’élongation et confèrent au tissu sa stabilité exceptionnelle, aux efforts, au soleil, à l’humidité ambiante. SCP: Finition Silicone supplémentaire. Largeur 155cm / 42gr/m²

Chikarex : c'est une toile d'une très bonne qualitée et à un prix intéressant destinée pour la fabrication des cerfs-volants pilotables ( acrobatique 2 ou 4 lignes, voile de traction...) et monofils. 42g/m² en 155cm de large. Gamme couleur

Les Spi Ultras-lights :

 Ventex /  Polyester de Invento HQ largeur 112cm

Icarex PC31 intéressant pour son poids très légers (  Polyester / 31 gr/m 2 ); à noter l'Icarex PC38 existe aussi en 38g/m², disponible en largeur de 140 cm ou 100 cm. Sa qualité facilite la couture car il est peu/pas élastique. A utiliser pour les ultra light, à déconseilelr pour un cerf-volaznt de débutant ou voiles de traction (plus fragile...normal il est plus léger). Gamme couleur

A noter certain Nylon sont élastique et ne conviennent pas à la fabrication de certaines voiles acrobatiques (mais pourront être utilisés pour des cerf-volant statiques).

Le tissu polyester souvent plus onéreux et plus fragile est plus rarement utilisé (Spi type Icarex par exemple), il aura des propriété plus interessant pour les cerfs-volants très légers ou même pour les cerfs-volant d'indoor (vol en salle - on le retrouvera souvent allié à du mylar pour les cerfs-volants ultras-lights). On peut retrouver le polyester sous son nom d'origine Dacron déposé par DuPont de Nemours (fibre Type 52 de haut module d'élasticité) il s'agit en fait de polyéthylène téréphtalate.
Le polyester résiste bien aux UV, à l'abrasion et à la flexion, il sèche rapidement, il est moins élastique que le nylon mais moins résistant à la déchirure et en traction.

Les tissus sont désignés par leur poids en grammes au mètre carré. Parfois ce poids est exprimé en onces (oz), surtout de l’autre côté du Channel. i once = 28,35 g

Les poids généralement utilisés pour la fabrication des cerfs-volants tournent autour des 31 à 55 g/m2 ( le plus fin fait dans les 30g/m²).

Les tissus synthétiques (Tergal, Dacron, Nylon...) seront, si possible, coupés avec un fer à souder cela fait fondre les bords
du tissu et l’empêche ainsi de s’effilocher.

 

Les voilures spécifiques : non tissées ou assimillées :

  • Le Tyvek :

le tyvek inventé par Dupont de Nemours en 1955 est matière plastique tissée, tissu de polyéthylène qui a l'aspect du papier (avec des fibres agencées de manière aléatoire). Ce matériaux plutôt opaque a l’avantage d'être léger, pratiquement indéchirable, mais surtout il se colle très facilement et peut être peint avec un grand nombre de techniques. Souvent utilisé pour les enveloppes indechirables. Ce tissu offre une grande résistance au déchirement. La Fibre est imperméable mais peu résistantepar contre pour les cerf volants de traction.

Le tyvek convient bien pour les ateliers de fabrication (facile à travailler, décorer, decouper).

 

Le tyvek est une marque déposée de Du Pont de Nemours, le Tyvek® est constitué de fibres de polyéthylène de haute densité (HDPE) pur à 100 %. Le Tyvek est naturellement blanc, sans pigment, non toxique, chimiquement inerte et dépourvu de liant ou de matériau de remplissage.

L'un des distributeur de ce materiau est :

CHL - 23, avenue du Val de Beauté - 94736 Nogent sur Marne Cedex - Tél. 01 48 73 49 55 - Fax : 01 48 77 87 24

  • Le Plastique :

 Pour certains modèles, telle la luge de Scott, on peut se servir de feuilles de plastique polyéthylène (sacs poubelles, sacs réclame) , ou feuilles de mylar , plus ou moins épaisses suivant la grandeur du modèle envisagé.

Ce qui peut amener à réaliser des cerfs-volants transparents avec tout ce qu'on peut en retirer.

Pour les cerfs-volants à caisse, on peut préconiser un tissu nylon ou Tergal, dans lesquels une porosité est nécessaire pour assurer leur stabilité. Signalons le polystyrène expansé qui est tout à la fois voilure et armature.

Il offre de nombreuses possibilités au niveau de la recherche de structures nouvelles.

  • Le Mylar :

 Le mylar existe en ultra light pour les cerf volant de petit vent ultra légers ou en version "lourde" tramée (comme sur les planches à voile)

Le mylar tramé convient pour tous ceux qui construisent leur propre cerf-volant : voile de traction, monofils, bannières, cerf-volant acrobatique. Il est idéal pour renforcer les cerf-volants.

Comment assembler du mylar dans un cerf-volant ?

Commençons par les bases :
Le mylar ultralight ne peut se coudre !!!!
Eventuellement à partir de 100 Gramme au M2
le mylar pourra être assemblé à l'aide de coutures mais dans le cas de mylar ultralight on ne peut pas coudre.

Certains vous donneront différents procédés pour un assemblage à la machine à coudre :
Coller un ruban de Chatterton, scotch armé sur chaque partie à assembler, puis coudre... Dans ce cas votre cerf-volant ne sera pas assez solide, et ne vivra guère plus d'une saison...

D'autre part, on utilise généralement le mylar pour gagner du poids, pourquoi donc alourdir votre cv avec du chatterton, ou autre scotch armé (;o))).

Ayant beaucoup travaillé cette matière, j'ai pu testé différents procédés d'assemblages Mylar/Mylar, et Mylar/Spi.
La plupart du temps l'assemblage sera d'autant plus résistant que le spi est lisse ou cassant... Un spi CX (lisse), conviendra ainsi mieux qu'un spi Carrington (poreux)...

Concernant l'assemblage en lui même du mylar :

Le meilleur rapport qualité/résistance/prix, semble être le scotch double face ATR (de Transfert) de la marque 3M. Parfois difficile à trouver en magasin, il est cependant disponible sur commande. Facilement trouvable dans les magasins de produits graphique, Art (Graphigro à Lille par exemple ou autre).
Ce "scotch" se présente sous la forme d'un rouleau, ou l'on trouvera une mince pellicule de "scotch colle" sur une pellicule anti-adhésive (différentes longueurs existent -> 55M, etc, et différentes largeurs la largeur 13mm suffit pour l'assemblage résistant à plus de 7 ans sur une aile volante).
Le rouleau est un peu honéreux, mais la qualité est là : Un peu moins de 90F pour 55 mètres.

Avec ce système, j'ai pu fabriquer de nombreux cerfs-volants statiques, et acrobatiques. Certains sont tombés dans l'eau de mer, on subit des bains de soleil prolongés, etc... et volent depuis plus de 7 années...

Comment réparer une voile de cerf-volant en mylar après une déchirure ?

La réparation est des plus simple, ayez toujours dans votre pharmacie, un rouleau de scotch clasique, ou scotch cristal (plus transparent que le scotch "normal").
A laide d'un bout (ou de plusieurs) recollez bord à bords le panneaux de mylar déchirés.
Et c'est repartit !!!
Bon vent et bonne fabrication.

Nous distribuons aussi à nos membres du mylar "ultralourd" (~210 grammes au m2) ce dernier étant sourtout dédié au CV plus lourd ou CV de traction... RUPTURE DE STOCK POUR LE MOMENT EN ULTRA LOURD

Si tout ceci vous intéresse,
vous pouvez pour obtenir du mylar soit devenir membre, et prendre une cotisation annuelle de 7 Euros,
nous écrire (en nous joignant une enveloppe timbrée pour la réponse) à :

Association MIZTRAL
Franz BESEME

tél : 06 22 81 30 32

  • Les Papiers divers :

http://miztral.free.fr/wwj/images/papier-de-soie.gif

De nombreux papiers sont utilisables eux aussi pour la con fection des cerfs-volants :

papier de soie (en matière naturelle initiale comme pour le cerf-volant combattants traditionnel), en papier, en soie, en ramin ou en matériaux composites ., papier cristal, mais aussi papier Japon (washi), papier coréen, lokta népalais, papier Kraft (très résistant donc convient pour les grands modèles), papier crépon (pour les queues), feuilles de cahier pour les modèles simplifiés, feuilles de journaux (pour les modèles un peu plus grands)

 

 

 

Partager sur :

Recherche

Le cancer dont l'homme, ce grand scientifique, cherche en vain à percer les secrets alors que, Dieu merci, il a triomphalement percé ceux de la machine à sécher le linge et ceux de l'action du vent sur les cerfs-volants.
Jacques Sternberg

Festival du Parc des îles

Image au hasard

www.miztral.com_img_0361.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 116 invités et aucun membre en ligne