• 1
  • 2

Editos (extrait du miztral)

RETIENS LA NUIT !.....

Note utilisateur:  / 0

Didak team

"La Maman du petit Franz l'attend sur le podium des Dunes de Flandres. Il est vêtu d'un maillot de bain rouge en laine (tricoté au point mousse) et d'un t-shirt à l'effigie de Goldorak...."

Banal semble t'il pour un dimanche de Mai sur la plage de Dunkerque. Là où ça l'est moins c'est que le petit Franz brandit un ticket de Casino en bégayant : "c'est où le bar ?" C'est le Dimanche 18 Mai 1997, il est 23H15, Evenement'Ciel est terminé et MIZTRAL remballe fébrilement ses quelques dernières bannières sous la pluie entre 2 canettes avec leurs copains; leurs copains c'est les Taggeurs du Ciel, et ils sont pas en meilleur état après 2 jours de festival. Quand on pense que le lendemain, y'a Hardelot ! Aïe mes cheveux!

Partager sur :

Lire la suite : RETIENS LA NUIT !.....

Théorie de l'évolution (N°2)

Note utilisateur:  / 0
Peroquet 1Sur la terre était un arbre, et dans celui-ci une chenille et une araignée, dans l'azur s'égaillait une myriade d'insectes aux ailes vibrantes et translucides.
L'arachnide se plaignait à sa compagne rampante :
" En vérité nous voilà bien mal servies, à nous deux, les dieux ont accordé le don discutable de filer une laine gluante et nous voilà narguées par la troupe des élus héritiers sans mérite de la maîtrise du ciel." L'autre tempéra : " Allons, allons, il ne nous est pas interdit de tenter de prendre ces enviés à leur propre jeux... "!..." Pari tenu!..Tope là! " lança l'octopode. Pacte scellé, l'incitatrice ajouta : " Venue de tout en bas, notre victoire n'en sera que plus méritoire!... ". Les deux comparses se séparèrent, méditèrent, puis chacun se mit au travail, arrivées à la même conclusion; elles jouèrent de leur don décrié. L'araignée tissa une large toile entre deux branches bien exposées aux vents,, elle observait du coin de l'oeil, l'étrange comportement de l'autre qui méticuleusement s'enroulait dans son fil. Lorsqu'un ailé se colla à la toile, l'arachnide exulta. Bondit, puis assassina, et dégusta tranquillement le malheureux...un de moins, songea-t-elle...

Partager sur :

Lire la suite : Théorie de l'évolution (N°2)

Etude sur les crises existentielles ches les chauves souris femelles

Note utilisateur:  / 0

Tete de cerf voliste 2
Il est apparu que la recrudescence des vols de nuit printaniers d'ailes pilotables avait des conséquences néfastes sur la population des chauves-souris balnéaires. Après étude le phénomène s'avère facilement explicable ; la nuit les deltas pilotables apparaissent sombres et silencieux calquant en cela le vol de la chauve-souris mâle dite Machoerectus. De plus, les ailerons de bout d'ailes provoquent des ultra-sons sur la même modulation que le chant amoureux des dites Machoerectus. Donc,la chauve souris-femelle se retrouve devant un phénomène déroutant; voici à peu prés le raisonnement qu'elle tient :

Partager sur :

Lire la suite : Etude sur les crises existentielles ches les chauves souris femelles

200000 avant JC (Jonc Carbone)

Note utilisateur:  / 0

A l'aube des temps, était la terre, la mer, et un ciel bleu limpide, puis vinrent poussé par les vents les oiseaux, ils meublèrent l'espace de leur cris cristallins, seule une espèce restait invariabnlement muette, ses grands volatiles planaient lentement, leur regard vide reflétait un insondable ennui, aussi profond que le bleu immuable. Le désespoir les réunit bientôt sur la grève, là, l'assemblée porta quelques bruits, il fut décidé de meubler l'espace. Ils se fendirent tous de quelques une de leurs plus belles plumes et avec l'aide d'araignées succulentes épargnées pour l'occasion s'attaquèrent à la confection d'un grand cerf-volant circulaire, confectionné dans un champ de bouton d'or il s'imprégna du pollen éclatant. Il s'envola bientôt et fut baptisé...Soleil...

Partager sur :

Lire la suite : 200000 avant JC (Jonc Carbone)

Dans la vague...

Note utilisateur:  / 0

Tete de cerf voliste 4
Dans la vague : le soleil, le vent; quelque part sur le sable; quelque part dans l'été. Au début; le soleil est pale et timide. Mais on se sent illuminé par la révélation. On se croit en avance d'une voile, impossible de faire mieux, tout a été exploré, ailerons branchés, graphisme tendances, statiques incontournables, il faut dire que l'on a bien travaillé cet hiver au coin du feu. On remet les lunettes de soleil, le nombre de festivals augmente au rythme de l'avancée thermoprintanière...première retrouvailles pleines d'aprioris.

Partager sur :

Lire la suite : Dans la vague...

Flash Back : Memoire de galet....

Note utilisateur:  / 0
face à face
Houlala lalala lala ça promet!.....

Hello z'everybody je suis rocky le galet granit, je suis un dur, j' ai pas mal roulé ma bosse dans l' Atlantique nord ce dernier siècle; maintenant je suis à la retraite sur la plage...pénard, rien d' autre à faire qu' à écouter, et j' ai pas les portugaises ensablées. 1986

Partager sur :

Lire la suite : Flash Back : Memoire de galet....

La lumière apocalyptique d'un soir d'automne joue avec les vagues

Note utilisateur:  / 0
Ciel de somain17La lumière apocalyptique d'un soir d'automne joue avec les vagues
incendie le sable, enveloppe la silhouette lasse assise sur le banc ; étire à l'infini les rides sur le visage du vieil homme.... Sortit de sa retraite,chassé par les infos télé et les jérémiades de sa femme, il est venu sur ce banc chercher la paix en regardant la mer. Son esprit s'agace à l'arrêt d'une voiture, de biais il surveille d'un oeil celui qui en sort, une housse allongée à la main .Un Pêcheur ?... L'arrivant, fait quelques pas sur la plage puis s'agenouille , déballe , puis monte une aile delta . Le vieux peste entre ses lèvres , les jeunes n'ont-ils rien d'autre à faire de mieux que de jouer à ses choses stupides aux couleurs agressives et au vrombissement lancinant.L'homme se promet de fuir au plus tôt son havre gâché.dès qu'il en aura trouvé l'énergie..Le jeunot met un casque sur ses oreilles puis enclenche un Walkman .

Partager sur :

Lire la suite : La lumière apocalyptique d'un soir d'automne joue avec les vagues

X Files et cerf-volant....

Note utilisateur:  / 0

Croiseur interstellaire des travaux publics galactiques années 1425 du règne de xenus le bon.

Réunion de la commission d'études des travaux spatioroutiers. En bout de table trône le patriarche de la flotte : Big bang le grand, à sa droite le gluant tétrapode Bouig, grand maître des travaux assisté par l'insectoïde Merlinplaj ; sur la gauche le corps gazeux de l'exubérante exobiologiste madambou lauhn s'éleva puis dériva vers le globe écran de sa voix fluette elle entama :

"Honorable Big bang, messieurs les grands maîtres, je crois qu il est de mon devoir d'ouvrir la réunion d'aujourd'hui puisqu'à l'ordre du jour est inscrite la demande de destruction d'une planète biologiquement active classification 2.01"

Bouig partit d'un rire flasque " 2.01! la bonne blague j'affirme que les êtres bipèdes qui peuplent cette planète ne sont qu'une forme de maladie, une gangrène planétaire, il n y a pas la matière à voir trace d'intelligence je la classerais tout juste 1.8!"

 

Partager sur :

Lire la suite : X Files et cerf-volant....

Recherche

Flux RSS Miztral

L'imagination s'élève plus haut que le meilleur cerf-volant.
Lauren Bacall

Festival du Parc des îles

Image au hasard

www.miztral.com_162Ciel de Dieppe.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 42 invités et aucun membre en ligne