• 1
  • 2

RETIENS LA NUIT !.....

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Didak team

"La Maman du petit Franz l'attend sur le podium des Dunes de Flandres. Il est vêtu d'un maillot de bain rouge en laine (tricoté au point mousse) et d'un t-shirt à l'effigie de Goldorak...."

Banal semble t'il pour un dimanche de Mai sur la plage de Dunkerque. Là où ça l'est moins c'est que le petit Franz brandit un ticket de Casino en bégayant : "c'est où le bar ?" C'est le Dimanche 18 Mai 1997, il est 23H15, Evenement'Ciel est terminé et MIZTRAL remballe fébrilement ses quelques dernières bannières sous la pluie entre 2 canettes avec leurs copains; leurs copains c'est les Taggeurs du Ciel, et ils sont pas en meilleur état après 2 jours de festival. Quand on pense que le lendemain, y'a Hardelot ! Aïe mes cheveux!

Tout a commencé le samedi matin à l'aube, à l'heure où blanchit la campagne, je partira, voiture, je sais que tu m'entends. J'ira par la forêt, j'ira par la montagne, je ne peux demeurer loin du festival plus longtemps... Mais revenons à nos cerveaux lents. Donc c'était l'aube, l'heure à laquelle....LA FERME !...


Ne nous égarons pas...

Le ciel était bleu, le soleil brille et le vent fait la gueule !

Mais qu'à cela ne tienne, ils étaient (quand même) des milliers, ils étaient vingt et cent, nus et maigres, tremblants, sous le soleil sans vent, accrochés désespérément à leurs fils de cerfs-volants, la rage de voler les habitant. Puis, tranquillement le crépuscule tombait chargé d'espoir et de vapeur de jus d'orange (avec juste un peu de GIN...)

Direction la Flamandine, poulet-frites, bières, vente à la jarretière de CV d'artistes. FLY AWAY fut l'heureux vainqueur d'un CV (pour un fois qu'ils gagnent...) pour la modique somme de 12 F et 25 cts en pièces de 5cts. Et les larmes aux yeux, le coeur cognant, la voix chevrotante, ils l'offrirent fièrement à leur Club. Avant de finir la soirée au Casino (invités par les Taggeurs!... Merci, merci, merci...) Quand tout à coup, au creux d'une ambiance feutrée comme nous le connaissons dans les Casinos, Thierry, raisonnable, habité d'un désir soudain d'aller... se coucher, se leva... Et la, Ô rage, Ô désespoir, Ô ivresse ennemie, son butin dérobé sur le comptoir s'écroula sur la moquette (qui n'avait pas encore été consommée...) et ce à la grande joie de Nasser OMAR qui récupéra le verre pilé pour le combat de Rokkaku du lendemain.

Le lendemain justement, quoique pour certains, il n'y eut pas de nuit (Jean-François n'a jamais trouvé sa chambre, il a été obligé de dormir avec le propriétaire de l'hôtel)

Dimanche : Même temps, même acteurs, FLY AWAY, SKYDANCE, X lines, DECORATORS, Fil à Retordre, Méli-Mélo, et the Killer. Même journée. Et le dimanche soir arrive....

La nuit, la marée et les crabes hurlant. J'ai mal à la tête ! Et c'est ce sac qui traîne sur le sable et qui gigote sur lequel est écrit "MIZTRAL". J'entends une voix qui vient du fond du sac : "Je veux pas aller à Hardelot! "

Nous venions de retrouver le petit Franz... Il n'avait plus son maillot de bain...

S'il vit la Taggeuse

Partager sur :

Recherche

Si l’on réussit à convaincre les magasins de cerfs-volants, que la mode est finie ils vont peut-être baisser le prix des matériaux (;o)))

Festival du Parc des îles

Image au hasard

www.miztral.com_Gros plan 2.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 28 invités et aucun membre en ligne