• 1
  • 2
Text Size

CV Actu FFVL - N°11

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

 En bref, retrouvez ici toutes les information fédérales :

Hubert Dessaint a été rééelu au comité  directeur de la FFVL./ La coupe d'Europe 2009 de cerf-volant / Partenaire du championnat de France / Un stage intitulé " Acquérir ou approfondir des pratiques de pilotage /Une aussi longue absence de CV Actu FFVL / Calais, vers un renouveau de l'acro ? - Championnat de France acrobatique / La réunion de Calais avait pour objet de réfléchir au format de compétition: / Communiquer ...  / État des lieux /  etc

En bref

 Hubert Dessaint a été rééelu au comité  directeur de la FFVL. Il est aussi président de la commission juges et arbitres. Il ourra ainsi continuer un travail entrepris depuis déjà plusieurs années. Une ouvelle olympiade commence donc. Une utre réélection, celle de Michel Durup, président de la commission compétition cerf-volant qui va lui aussi pouvoir ontinuer à oeuvrer dans sa précieuse spécialité.

La coupe d'Europe 2009 de cerf-volant  acrobatique se disputera les 18, 19 et 20 septembre à Weston-Super-Mar (Angleterre). Les pilotes du collectif France susceptibles de représenter notre pays ont d'ores et déjà été contactés par Michel Durup.

Partenaire du championnat de France

FFVL 2009, l'eau Pierval était sur toutes les lèvres à Calais. 

Un stage intitulé " Acquérir ou approfondir des pratiques de pilotage dans le vol en team (à deux ou plus) avec un support musical" se déroulera à Saint-Brévin (44) les 3 et 4 octobre, animé par Bruno Berthebaud et Charles Bily. En savoir plus : Charles Bily 06 75 92 96 30; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Une aussi longue absence de CV Actu FFVL
Nous sommes désolés d'avoir attendu si longtemps avant de diffuser cette onzième lettre d'information. Quelques soucis ont perturbé un rythme mensuel pourtant bien établi.
Une remarque toutefois: sans informateur, pas d'information. Il n'est pas inutile de rappeler cette évidence au moment où les cerfs-volistes déplorent ... un manque d'information.

 

Calais, vers un renouveau de l'acro ? - Championnat de France acrobatique

Calais  pour cinq ans

La municipalité de Calais avait bien fait les choses. La FFVL et les cerfs-volistes aussi puisque, sans attendre plus longtemps, les élus calaisiens ont souhaité mettre en place un partenariat sur cinq ans.
Sur la plage de Cala is, trois équi pes concurrentes réun ies le temps 'un meg atea m, tand is qu'u n ferry s'éloigne , emportant des rêves de victo ires vers l'Angleterre
où se disp uter a la coup e d'Eu rope 2009.
Deuxième manche les 26 et 27 septembre à Val de Saane,

"(commentaire site miztral) nous déplorons juste que les deux manches (1ére et seconde du championnat de France FFVL 2009) aient été à nouveau programmées en même temps que d'autres évenements organisés par des clubs FFVL (Festival de FECAMP et Festival d'Hardelot )... Dommage, que les actions des clubs FFVL non tournés uniquement sur la compétition (competition pourtant faible pourcentage des cerfvolistes) ne soient pas prises en compte par les hautes instances Fédérales... après il est vrai que nous ne sommes "que" des licenciés non compétiteurs... "

Le championnat de France 2009 de cerfvolant acrobatique a débuté les 20 et 21 juin à Calais. Si rien n'est encore joué, les meilleurs ont déjà pris des options. En individuel, Stéphane Briban se positionne.

On peut saluer la belle cinquième place d'un nouveau sur le circuit, Samuel Roddier. En paire, Courant d'air assure. En équipe, un nouveau team, constitué de pilotes chevronnés et emmené par l'emblématique Yasu a pris une (très) courte option. La lutte s'annonce serrée entre Red Bull Kite Force et les champions d'Europe en titre.

Mais au-delà de la compétition proprement dite, c'est la tenue le samedi en fin d'après-midi d'une réunion importante qui a marqué les esprits. Elle a été l'occasion de poser des questions et de proposer des réponses, les bonnes espérons-le. Elle rassemblait la quasi totalité des participants, pilotes et staff.
Voir le détail des résultats de la première manche sur le site fédéral.



La réunion de Calais avait pour objet de réfléchir au format de compétition:

faut-il mettre en place un nouveau format afin de construire une passerelle entre l’élite et les débutants!? Alain Girard, CTN en charge du cerf-volant au sein de la fédération proposait de reprendre un sujet récurrent, combler le fossé entre l'élite (les compétiteurs - encore faudrait-il compter les excellents pilotes qui ne participent pas/plus aux compétitions officielles fédérales) d'une part et les jeunes qui découvrent le cerfvolant d'autre part.

Elle a débordé ce cadre, en particulier à propos de la communication. Penser public, penser spectacle

- Proposer la partie «ballet» afin d’attirer un public par le côté «show» de la discipline quitte à proposer la partie «précision» à un endroit ou un moment où il n’y aurait pas forcément
de public. Attirer le public par la musique, l’animation.
- rendre le championnat de France plus attractif en le rattachant à des festivals, des évènements, (pour toucher les jeunes, il faut montrer du spectacle!), en étant plus visible de loin (cerfs-volants statiques géants)!;
- faire essayer les cerfs-volants aux enfants pendant le championnat de France: initiation par les compétiteurs avec des figures présentées sur un tableau, puis orientation vers les clubs;
- réunir toutes les disciplines de la FFVL, mélanger les cultures pour attirer du public. Le cerf-volant est une porte d’entrée pour toutes les activités de l'air et du vent.
Sur le format de compétition!proprement dit:

gamme de figures imposées rébarbatives ! plus système de participations aux compétitions (quels critères de sélection!? quand placer la compétition!?)
Une commission a été mise en place chargée de réfléchir à ce format.

Elle se réunira de nouveau au mois de septembre à l’occasion de la seconde manche du championnat de France.


Communiquer ...
 in et out
Au-delà du format même de la compétition, certaines difficultés de la fédération ont été mises en avant, en particulier la communication, qu’elle soit externe ou interne. En externe, peu de
personnes connaissent l’existence de la FFVL et moins encore que le cerf-volant en fait partie.

Quelques propositions ont été faites :
- rédiger un fascicule accompagnant les cerfs-volants (comme la fédération anglaise) donnant des explications de quelques figures et les coordonnées de la FFVL, cela passant par la
labellisation des cerfs-volants.
- gérer la communication pour cette discipline (contact presse, télévisuel, radio, affichage)
- organiser la compétition afin de promouvoir les images souhaitées
- plus de médias, plus de sponsors
- il faut communiquer pour booster la discipline
- mettre au point un support de la iscipline (plaquette, livret plus formalisé, simplifié, avec de belles photos, comme un dossier presse.

En interne, les licenciés se plaignent du manque de communication!: dates des compétitions données trop tardivement, pas assez d’informations concernant la discipline, ce qui se fait à l’échelon national, régional, local. Il faut penser à garder les passionnés qui sont déjà là!!

Un sujet sur le nombre de licenciés a été mis en avant : pourquoi y-a-t-il une si grande différence entre le nombre de licenciés et les personnes qui pratiquent le cerf-volant!? Même question entre le nombre de licenciés et le nombre de compétiteurs. Alors que l’objectif de la fédération est d’augmenter le nombre de licenciés dans cette discipline, le constat actuel est à une diminution des effectifs.

Le développement de la discipline passe par une promotion de la discipline, associée à une augmentation des écoles de cerf-volant et des encadrants.

État des lieux

En 2008 , la FFVL comptait coté cerf-volant 419 licenciés pour 61 compétiteurs, soit 14,55%, et 47 licences acrokite.
En savoir plus : http://federation.ffvl.fr/sites/ffvl.fr/files/STATS2008-def.pdf

Au 30 juin 2009 , l'Acrokite (cerfvolant jeune) avec 105 licences permet de maintenir vaille que vaille les effectifs puisque le cerf-volant plafonne actuellement à 394 licences.
Se poser les bonne s questio ns, apport er les bonne s répons es Faire rêver , cela comm enc e souve nt par la réali satio n d'un cefr- vola nt tout simp le: un peu de papier, un peu de colle , un peu de ficelle et des baguettes pour main tenir le tout. Les dess ins et la coul eur cons titue nt la touc he final e.


Partager sur :

Recherche

L'art est toujours le résultat d'une contrainte. Croire qu'il s'élève d'autant plus haut qu'il est plus libre, c'est croire que ce qui retient le cerf-volant de monter, c'est sa corde.
André Gide

Festival du Parc des îles

Image au hasard

www.miztral.com__Festival_d_Hardelot_2007_B_94.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 184 invités et aucun membre en ligne