• 1
  • 2
Text Size

Caricatures de printemps

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

face à facePlus précoce encore que les jonquilles, le calendrier cervolistique pour la saison prochaine, bourgeonne allègrement , chacun y va de sa petite manif, ou de son gros événement .

N'en déplaise aux oiseaux de mauvaise augure, notre petit monde bien vivace, pointera son museau de sous la couette, ou par la fenêtre de l atelier, dès les premiers rayons thermopositifs.

 

Quelques thèmes de concours sont annoncés , les grognements de certains teams, font déjà frémir les mats des bannières, et dégèlent les logos fédérateurs. Enfin voilà, c’est reparti pour un tour . Les gentils créatifs ,intelligents ,désintéressés...et tout et tout, (c est nous !) lissent des ailes toutes neuves, vibrantes, impatientes de jaillir des chrysalides....enfin des housses quoi. Les méchants , (c’est d autres...) baillent, et s étirent à la sortie de leurs tanières, ah ! zut ! saperlipopette de mille sabords !...et autres exclamations injurieuses de bon aloi ; ils ont survécu...l’a pas fait assez froid ! ! !....ou alors, trop et çà a tué leurs virus . L’oeil avide de ces fauves, s’est déjà enflammé il guette , à l’’affût du premier carton d’invitation venu , du moindre passe V.I.P buffet ... faut bien refaire un peu de graisse, quelques papiers monnaie, pour la litière seraient sûrement les bienvenus hein... !

A les joies du cerf-volant..
Allez " valdé rétro " ....!

Il n’est pas très difficile de trouver à notre microcosme un petit accent BD, cela est sans doute dû aux couleurs vives du spi de début de saison, et à la futilité suspecte de notre loisir. Serions-nous d’irascibles gaulois ,nos systèmes bricolo auraient-ils des arrières goûts de prof tournesol ; y aurait-il parmi nous, des Satanas...Diabolooooo ! tintin au tibet ,en Amérique contre Ludo en Inde ? un géo trouve tout contre un M Cassagne ou un M Troullet ?

Notre moyen d’expression serait-il apparenté aux bulles, flottant au dessus des têtes BéDésiennes ?

D’autres feraient un rapprochement facile confondant nos personnalités profondes, avec l état d esprit léger des terrains ou l exagération, et la dérision font partie du jeu subtil avec le public . Sans doute peut-on encore nous voir comme une bande de beatnik qu’importe ; il faut sans doute vivre avec son temps, mais également savoir le laisser filer un peu, prendre ces distances pour mieux l’envisager en perspective :

L’horizon n’est qu une question de point de vue

Pouvoir passer du kevlar au coton ?d un mégasaurus de 130m2 a un dudulle sac plastique impose un respect égal de la simplicité et de la complexité. Arrêtons-là notre définition de peur de nous coller une étiquette. Et à bientôt sur les terrains.....ou sur le site Internet.

Dr Délirium

Partager sur :

Recherche

L'imagination s'élève plus haut que le meilleur cerf-volant.
Lauren Bacall

Festival du Parc des îles

Image au hasard

www.miztral.com_117Exposition.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 144 invités et aucun membre en ligne