• 1
  • 2
Text Size

Un navire cargo tracté par un cerf volant ! / Développement durable

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

 Le cerf-volant comme substitut aux voiles ? L'idée doit paraître loufoque à plus d'un marin. En tout cas pas aux pêcheurs des îles Samoa qui se font remorquer dans leurs périples d'une île à l'autre. Plus on s'élève vers les cieux et plus on a de chance de trouver un vent régulier et vigoureux. Il suffisait d'y penser.

Dans la course à la mondialisation, le commerce mondial a été multiplié par vingt depuis les années 1960. De nos jours, la plupart des marchandises transportées se font par voie maritime.
C'est pourquoi, le trafic maritime joue un rôle prépondérant dans la consommation en ressources énergétiques et dans l'émission de gaz à effet de serre.

C'est pourquoi, le trafic maritime joue un rôle prépondérant dans la consommation en ressources énergétiques et dans l'émission de gaz à effet de serre.

C'est une vrai revolution dans le monde de la marine marchande qui s'écrit depuis près de 2 ans. En effet une société à adapté un cerf-volant, en version "grand gabarit" pour navires commerciaux et s'est lancé dans un test grandeur nature. 

Sur ce constat, la compagnie SkySails basée à Hambourg a développé un système de propulsion à base de cerf-volant.

C'est ainsi le samedi 15 décembre 2007, que le premier cargo équipé d'une voile géante de cerf-volant pour diminuer la consommation en carburant a appareillé .

 

Lire la suite  

 

Partager sur :

Recherche

Le cancer dont l'homme, ce grand scientifique, cherche en vain à percer les secrets alors que, Dieu merci, il a triomphalement percé ceux de la machine à sécher le linge et ceux de l'action du vent sur les cerfs-volants.
Jacques Sternberg

Festival du Parc des îles

Image au hasard

www.miztral.com_Oostende 6.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 183 invités et aucun membre en ligne