• 1
  • 2
Text Size

Les Combattants - Utile - Famille de cerf-volant

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

 Ce type de cerf-volant est originaire des pays asiatiques, on y pratique de fantastiques combats au cours desquels des milliers de cerfs-volants s'affrontent dans le ciel.

C'est un sport aérien autant qu'un art ancestral. C'est un "cerf volant monofil maniable" fait de papier de soie et de bambou, c'est à dire qu'on peut le piloter tout comme un cerf volant pilotable (et même plus...) et avec un seul fil ! Le tournois : deux cerf-volants monofil de combat s'affrontent, armés de fil coupant (appellé Manjha) et le gagnant est celui qui coupe le fil de l'autre.

Très technique et pâssionnant, peu onéreux et respectueux de l'environnement. 

Depuis quelques années, la mode du combattant se répand en Europe et aux Etats-Unis et l'on voit maintenant régulièrement organisés des tournois en plusieurs manches.

En France, des combats de cerfs-volants auront lieu au cours des festivals de cerfs-volants de Hardelot, Dieppe, Berck...

 Voir aussi : Pilotage Combattants

 

Le combattant est un cerf-volant le plus souvent léger, et de taille modeste; c'est un cerf-volant plat, par conséquent instable; cependant la baguette transversale est suffisamment souple pour plier en arrière lorsqu'on tire sur le fil de retenue. A ce moment-là, le cerf-volant devient directionnelement stable, sa voilures plie en V et prend du " dièdre "; il avance dans la direction pointée par son nez. Lorsqu'on relâche la tension du fil, le cerf-volant redevient plat et, à nouveau instable, pivote d'un coté ou d'un autre. On attendra alors qu'il pointe la direction où l'on souhaite aller, puis on tire un coup sec sur le fil; et il filera aussitôt dans cet axe... De cette façon par à-coups successifs, on arrive à diriger un combattant vers la gauche où la droite, le haut ou le bas, ou à lui faire décrire des boucles dans un sens ou dans l'autre. Muni d'un queue, ce cerf-volant devient sage et reste stable en permanence.

L'objectif est simple : provoquer la chute des cerfs-volants adverses pour vous retrouver seul dans le ciel à la fin de la manche qui dure au maximum 20 minutes. Pour cela, deux méthodes de base : vous pourrez tenter de faire piquer vers le sol un appareil adverse en le déstabilisant avec votre corde de retenue ; mais la technique la plus radicale consiste à croiser votre fil avec celui de votre adversaire, et tirer énergiquement à plusieurs reprises jusqu'à ce que le frottement finisse par le sectionner. I1 est évidemment interdit de saisir le fil ou le cerf-volant d'un adversaire ou de le bousculer lui-même. Ceux qui évitent visiblement le combat afin de préserver leurs chances pour la fin de la manche, encourent le risque d'être disqualifiés par les juges.

Voir : Vidéo du maniement d' un cerf-volant de combat

Voir : Vidéo Combat de cerf-volant
 

 

Partager sur :

Recherche

Tout le monde court après sa jeunesse. A douze ans, on court après un cerf-volant. Puis, on court après son âme d'enfant.
Francis Blanche

Festival du Parc des îles

Image au hasard

www.miztral.com_454365915_84e027fe21_b.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 153 invités et aucun membre en ligne